Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
Isabelle

Enseignante à Kourou en Guyane

Je m'envoie en l'air...La canopée.

Petit rappel : on entend par canopée l'étage supérieur de la forêt, directement influencée par les rayons du soleil. En forêt tropicale elle est particulièrement riche en biodiversité et en productivité biologique.

Donc ce week-end était destiné à observer la faune et la flore de la canopée.

Au départ un petit incident a un peu retardé notre embarquement : deux canoéistes sont arrivés, dont l'un faisait des grands signes avec sa pagaie, son passager venait de se faire piquer par un scorpion en enfilant son short au réveil du carbet . Notre guide a conduit la victime commotionnée à l'habitation la plus proche pour une évacuation vers l'hôpital de Kourou. Le ton était donné !

Puis c'est sous une pluie battante que nous avons effectué les deux heures de traversée en pirogue à moteur pour rejoindre notre camps de base. Cela ne nous a pas empêché d'observer un mouton paresseux (un aï) sur les berges du fleuve, en pleine action de grimpette.(voir la vidéo) http://youtu.be/iVFbFoPZRFU

Le camps se composait de plusieurs unités suspendues à 10 mètres du sol reliées par des ponts de corde. A l'écart, à 36 mètres de haut, les plate-formes d'observation de la canopée amarrées au sol par des filins pour leur ascension à la force des bras et des jambes. Au sommet, plusieurs promontoires . C'est grâce à des tyroliennes ou des ponts suspendus que l'on pouvait passer de l'un à l'autre.Tout bien sécurisé : nous étions constamment accrochés par un mousqueton à une ligne. Notre ligne de vie quoi !

Au programme de la première journée : randonnée de deux heures (sous la pluie, pas grave !) avec un guide pour observer les différents arbres, puis descente du fleuve Kourou pendant 20mn dans une pirogue traditionnelle.

Retour au camps pour un bon repas bien arrosé…

Le lendemain, sous le soleil, observation de la canopée.

Ce fut un week-end formidable et assez physique, mais une expérience inoubliable et pour moi, un petit défi car j'ai un peu la peur du vide en fait !

 

 

pont suspendu à 36m du sol,tout est prêt pour grimper, le palmier "désespoir du singe, départ sous la pluie on aperçoit au loin le canoé en détresse.pont suspendu à 36m du sol,tout est prêt pour grimper, le palmier "désespoir du singe, départ sous la pluie on aperçoit au loin le canoé en détresse.
pont suspendu à 36m du sol,tout est prêt pour grimper, le palmier "désespoir du singe, départ sous la pluie on aperçoit au loin le canoé en détresse.pont suspendu à 36m du sol,tout est prêt pour grimper, le palmier "désespoir du singe, départ sous la pluie on aperçoit au loin le canoé en détresse.

pont suspendu à 36m du sol,tout est prêt pour grimper, le palmier "désespoir du singe, départ sous la pluie on aperçoit au loin le canoé en détresse.

Share this post
Repost0
To be informed of the latest articles, subscribe:
Comment on this post